Free Zone

Exillium provides a wide range of consultancy services.

Un environnement ‘Pro Business’ – L’avantage des Emirats

Pour l’investisseur prospectif, les Emirats présentent un environnement d’affaires extrêmement favorable. D’excellentes infrastructures couplées à une expertise professionnelle et à des services personnalisés placent les Emirats au top. Les besoins des clients sont satisfaits dans des délais très courts. Tout en profitant des avantages suivants

  • 100% d’exemptions de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur les sociétés
  • Pas de contrôle du change
  • 100% du rapatriement du capital et des bénéfices
  • Une monnaie très appréciée et totalement convertible
  • Financement aisé à partir de banques internationales

Avantages de la réglementation

  • 100% propriétaire dans les zones franches
  • Pas de barrières commerciales ou de quotas
  • Procédures d’autorisation aisées
  • Politiques Import/Export simples
  • Législation du travail souple
  • Pas de restrictions à l’embauche d’expatriés

Et aussi

  • Délivrance du visa de visiteur et de séjour
  • Économie de coût et de temps
  • Excellentes banques locales et internationales pour le montage financier de projets
  • Proximité avec le Moyen-Orient, l’Europe, l’Asie et l’Afrique

Les Emirats Arabes Unis ont signé avec de nombreux pays des accords pour éviter la double imposition

Les Emirats Arabes Unis ont signé avec de nombreux pays des accords pour éviter la double imposition (DTAA). Ces accords de non-imposition double évitent à des particuliers et à des sociétés d’être imposés deux fois pour le même revenu à la même période. Ces accords déterminent lequel des deux états concernés devra lever des impôts dans une situation donnée : Autriche, Belarus, Belgique, Canada, Chine, République Tchèque, Egypte, Finlande, France, Allemagne, Inde, Indonésie, Italie, Liban, Malaisie, Malte, Maroc, Nouvelle-Zélande, Pakistan, Pologne, Roumanie, Singapour, Soudan, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Ukraine.

Principales caractéristiques d’une société en zone franche aux Emirats

Elle doit avoir un bureau physique aux Emirats. Elle peut traiter des affaires au sein des Emirats Arabes Unis. Elle peut obtenir un visa de séjour aux Emirats. Elle peut avoir pour président ou actionnaire un non-résident aux Emirats. Elle peut avoir pour président ou actionnaire un résident aux Emirats. Elle peut être propriétaire d’un bien immobilier aux Emirats, sur autorisation préalable de l’autorité des investissements des Emirats Arabes Unis. Elle ne peut pas avoir des activités de banque ou d’assurance sans autorisation spéciale. Elle peut détenir des comptes bancaires et de dépôt aux Emirats. Elle n’est pas obligée de tenir une comptabilité ou des fichiers. Elle peut détenir des actions dans une autre société, émiratie ou étrangère. Elle peut être propriétaire de yachts enregistrés aux Emirats Arabes Unis.

Want to work with us? Get in touch